8/04

COMPTE-RENDU DE LA CONFÉRENCE DE PRESSE – Bayonne

COMPTE-RENDU DE LA CONFÉRENCE DE PRESSE – Bayonne

10.30 Conférence de presse
des Artisans de la Paix au Musée Basque de Bayonne

Les Artisans de la Paix : “ ETA est une organisation désarmée et ses arsenaux ont été mis à disposition des autorités françaises ”

Dans une salle pleine à ras bord de journalistes, les Artisans de la Paix, Michel Berhokoirigoin et Michel Tubiana ont apporté les premières informations au sujet de l’acte de désarmement. Ils ont confirmé avoir remis à la Commission Internationale de Vérification (CIV) les coordonnées de localisation de huit caches d’armes. 172 volontaires accrédités par les Artisans de la Paix se sont rendus sur les lieux de ces caches jusqu’à ce que les autorités françaises prennent en charge l’arsenal , ce qui, ils l’espèrent “si tout se déroule comme prévu, se produira avant la fin de la journée”.

Lors de cette conférence, M. Tubiana et M. Berhokoirigoin ont donné des détails sur l’acte de désarmement. Ils ont expliqué avoir informé la CIV de la localisation de ces huit caches d’armes et avoir confié à cet organisme la gestion de la prise en charge de l’arsenal par les autorités françaises.

Ils ont précisé que ces caches contiennent 3 tonnes d’explosif, 120 armes et plusieurs milliers de munitions et de détonateurs.

172 personnes se sont rendus sur ces 8 lieux, des personnes “qui partagent les valeurs et les objectifs des Artisans de la Paix”, elles veilleront à ce que le transfert de “tout l’arsenal jusqu’à présent entre les mains de ETA” se passe “dans les meilleures conditions possibles, conformément au bon déroulement de cette journée historique”.

Une fois que les autorités françaises auront pris en charge ces arsenaux “ces Artisans de la Paix se retireront ” et le chapitre du désarmement sera alors clôt.

Ils ont exprimé leur gratitude envers tous ceux qui ont rendu possible cette journée, soulignant “le rôle de facilitateur de cette journée ” tenu par le maire de Bayonne et président de la Communauté du Pays Basque, Jean-René Etchegaray. Il a remarqué que le maire de Bayonne a reçu le soutien explicite “de presque la totalité des élus ” de la nouvelle institution pour pouvoir rendre “ ce service fondamental ”.

Pas de commentaires

Post a Comment