Appel à dons pour réussir ensemble un second Louhossoa

Appel à dons pour réussir ensemble un second Louhossoa

Les 1 000 places du premier train spécial organisé pour se rendre au rassemblement organisé par les Artisans de la Paix le 9 décembre à Paris ont été vendues en quelques jours. Les 1 000 places supplémentaires du second train spécial que nous avions réussi à négocier avec la SNCF sont quant à elles parties en une journée !

Nous pouvons faire du 9 décembre un nouveau Louhossoa, pour qu’il y ait un avant et un après sur la question sensible des prisonniers basques, pour faire un second pas dans la foulée du 8 avril et continuer d’avancer dans la direction d’une paix juste et durable en Pays Basque.

Une mobilisation jamais vue se met en place, d’importants efforts d’interpellation et de plaidoyer sont déployés auprès de nombreuses instances, un travail intense de sensibilisation et d’information est réalisé auprès de médias, d’organisations et de personnalités diverses.

Tout cela représente des coûts que nous devons auto-financer, comme ce fut le cas pour les événements de Louhossoa ou la journée du désarmement le 8 avril. Le reliquat du 8 avril, le bénéfice des 12 Heures pour la paix organisées par les artistes à Louhossoa le 30 septembre, la vente de pin’s et de bons de soutien contribuent à ce financement.

Mais il nous manque encore 23 000 euros pour boucler le budget prévisionnel permettant de mener cette campagne de mobilisation et de sensibilisation et de faire face aux frais d’organisation du Tour des prisons démarrant le 16 novembre, et du rassemblement du 9 décembre à Paris.

C’est pourquoi nous lançons aujourd’hui un Appel à dons pour nous aider à faire face à nos frais.

Chaque contribution, même la plus minime, est importante. Vous pouvez également adresser vos dons en espèce aux représentants mandatés des Artisans de la Paix ; par chèque à l’ordre de Hitzak à l’adresse suivante : Hitzak, 20, rue des Cordeliers 64 100 Bayonne et par carte bancaire ici :

Soyons tous des artisans de la paix !

Aitzinetik, milesker ! D’avance un grand merci !